- Comment entretenir son sac en cuir ? -

Vous vous rappelez la première fois que vous avez passé votre main sur l’une de nos créations ? Ce grain, ce relief particulier, cette sensation de douceur... Tout cela est le fruit des soins que nous apportons à nos cuirs avant de vous les proposer. Une fois entre vos mains en revanche, c’est à vous de jouer.

On vous rassure, il n’y a rien de bien compliqué, suivez le guide.

Le cuir : une matière vivante

Particulièrement résistant, le cuir est parfait pour vous accompagner partout, tous les jours. Il reste toutefois sensible à la lumière, aux intempéries et aux usages du quotidien… c’est donc une matière qui peut changer de forme et d’aspect selon les aventures que vous vivez avec.

Un sac Le Tanneur peut vous suivre toute une vie, mais c’est normal s’il prend quelques rides avec le temps. La clé pour garder votre sac en cuir, lisse ou grainé, beau comme au premier jour : l’entretien, qui se déroule en trois étapes.

Matériel

Une brosse douce, propre et sèche
Une chamoisine ou un chiffon sec
Notre kit d’entretien Le Tanneur

Étape n°1 : le dépoussiérer et le nettoyer

Dépoussiérez le cuir avec la brosse, puis éliminez les impuretés restantes avec le gel nettoyant. Appliquez ce dernier d’abord sur le chiffon sec, puis sur le cuir, et nettoyez d’un mouvement circulaire. Nous vous recommandons de commencer d’abord par une partie peu visible afin de tester l’efficacité du produit. Enlever le surplus à l’aide d’un chiffon. Laisser sécher 15 minutes

Étape n°2 : le nourrir

Une fois la matière sèche, il est important de venir la nourrir pour libérer toute sa beauté. Riche en cire d’abeille et ingrédients naturels, notre lait nourrissant pénètre le cuir et apporte tous les nutriments nécessaires. Reprenez votre chamoisine et appliquez-le de la même manière que le gel nettoyant, en étalant de manière homogène. Attention toutefois à ne pas trop en mettre. Repassez un coup de chamoisine sèche rapide pour enlever le surplus.

Étape n°3 : le protéger

En ajoutant une couche protectrice invisible, notre spray imperméabilisant est votre futur meilleur allié. Il épargnera votre cuir des intempéries et autres attaques mineures. Vaporisez uniformément à une quinzaine de centimètres, puis laissez sécher.

Étape n°1 : le dépoussiérer et le nettoyer

Dépoussiérez le cuir avec la brosse, puis éliminez les impuretés restantes avec le gel nettoyant. Appliquez ce dernier d’abord sur le chiffon sec, puis sur le cuir, et nettoyez d’un mouvement circulaire. Nous vous recommandons de commencer d’abord par une partie peu visible afin de tester l’efficacité du produit. Enlever le surplus à l’aide d’un chiffon. Laisser sécher 15 minutes

Étape n°2 : le nourrir

Une fois la matière sèche, il est important de venir la nourrir pour libérer toute sa beauté. Riche en cire d’abeille et ingrédients naturels, notre lait nourrissant pénètre le cuir et apporte tous les nutriments nécessaires. Reprenez votre chamoisine et appliquez-le de la même manière que le gel nettoyant, en étalant de manière homogène. Attention toutefois à ne pas trop en mettre. Repassez un coup de chamoisine sèche rapide pour enlever le surplus.

Étape n°3 : le protéger

En ajoutant une couche protectrice invisible, notre spray imperméabilisant est votre futur meilleur allié. Il épargnera votre cuir des intempéries et autres attaques mineures. Vaporisez uniformément à une quinzaine de centimètres, puis laissez sécher.

Nos 5 tips Maison à retenir pour son sac :

  • Le ranger dans une pochette en tissu : le cuir est une matière qui respire. Si vous souhaitez le ranger pour un certain temps, veillez ce qu’il soit dans une pochette en tissu qui laisse passer l’air.
  • Le maintenir en forme même lorsqu'il n'est pas utilisé, le cuir est une matière qui travaille et se déforme. Veillez donc à conserver son aspect d’origine en le remplissant de papier — sans encre, pas de journal donc.
  • Vider son sac : on sait tous le bien que cela peut faire. C’est pareil pour lui. Videz-le régulièrement, débarrassez-le des poussières qu’il pourrait contenir.
  • Ne pas le suspendre : cela déforme le cuir au niveau des anses et peut changer son aspect général. Déposez-le plutôt dans un coin propre et à l’abris des accidents.
  • Aménager l’intérieur : grâce à des pochettes de couleur. Ils vous permettront de mieux retrouver les objets qui pourraient se cacher, mais aussi de protéger la doublure intérieure.