Madeleine

Plus qu'un prénom

Madeleine est notre nouvelle ligne d’exception. Trois sacs élaborés à partir des matières les plus nobles, 100% made in France, et pour lesquels nous avons laissé libre cours à notre savoir-faire centenaire. Pour Madeleine, aucune concession n’a été faite sur la qualité des matériaux et les finitions. Voici son histoire.
Madeleine est notre nouvelle ligne d’exception. Trois sacs élaborés à partir des matières les plus nobles, 100% made in France, et pour lesquels nous avons laissé libre cours à notre savoir-faire centenaire. Pour Madeleine, aucune concession n’a été faite sur la qualité des matériaux et les finitions. Voici son histoire.

Carte blanche au style


Carte blanche au style

Tout commence auprès des esprits bouillonnants de notre équipe de style, à qui nous avons donné carte blanche pour élaborer cette ligne. Dans la découpe, les teintes et jusque dans le moindre recoin à aménager, rien n’a été laissé de côté. Et surtout pas le cuir : du taurillon foulonné pleine fleur, soigneusement sélectionné dans une des plus belles tanneries française.

Tout commence auprès des esprits bouillonnants de notre équipe de style, à qui nous avons donné carte blanche pour élaborer cette ligne. Dans la découpe, les teintes et jusque dans le moindre recoin à aménager, rien n’a été laissé de côté. Et surtout pas le cuir : du taurillon foulonné pleine fleur, soigneusement sélectionné dans une des plus belles tanneries française.


À l’arrivée, la ligne réinterprète le hobo traditionnel. Nous n’avons rien pu lui refuser et mis tout notre cœur à l’ouvrage. Elle se prénomme Madeleine, plaisir coupable parfaitement assumé.
Dans le design, dans la découpe, dans les finitions, dans le choix des matières, ces sacs incarnent ce que le savoir-faire maroquinier français sait faire de mieux. Chaque pièce est une prouesse de confection au design simple et épuré, laissant parler la qualité des matières. La quantité dès lors limitée, nous en avons profité pour tous les numéroter. Telles des œuvres d’art.

À l’arrivée, la ligne réinterprète le hobo traditionnel. Nous n’avons rien pu lui refuser et mis tout notre cœur à l’ouvrage. Elle se prénomme Madeleine, plaisir coupable parfaitement assumé.

Beau dehors, beau dedans

Beau dehors, beau dedans

La ligne se décline en quatre couleurs à la hauteur de nos ambitions : mûre, taupe, bordeaux et blanc, de belles teintes scintillantes qu’elle tient d’une recette Maison élaborée spécialement pour elle.

Mais Madeleine ne s’en tient pas qu’à la beauté extérieure. Elle brille tout autant de l’intérieur, notamment parce qu’elle voit les choses en grand. Son aménagement spacieux, idéalement organisé, va de pair avec les différents formats proposés dans cette ligne d’exception. « Beau dehors, beau dedans », l’un des piliers fondateurs de la maison, il lui fallait au moins ça.


Nouvelle ambassadrice, nouvelle ligne directrice ?

Nouvelle ambassadrice, nouvelle ligne directrice ?

Prouesse maroquinière qui attire les regards, Madeleine se hisse à la tête des créations dont nous sommes le plus fier et intègre le cercle très fermé des ambassadrices Le Tanneur, mais ce n’est pas tout.
Prouesse maroquinière qui attire les regards, Madeleine se hisse à la tête des créations dont nous sommes le plus fier et intègre le cercle très fermé des ambassadrices Le Tanneur, mais ce n’est pas tout.
Madeleine se distingue également parce qu’elle symbolise un tournant pour la Maison. Avec cette ligne d’exception, nous pouvons exprimer nos idées et laisser parler librement nos années d’expérience.


Madeleine se distingue également parce qu’elle symbolise un tournant pour la Maison. Avec cette ligne d’exception, nous pouvons exprimer nos idées et laisser parler librement nos années d’expérience.



Madeleine se distingue également parce qu’elle symbolise un tournant pour la Maison. Avec cette ligne d’exception, nous pouvons exprimer nos idées et laisser parler librement nos années d’expérience.

Composés de laiton, or et palladium, ce sont ces mêmes matériaux qui font rayonner le luxe français dans le monde. Ici réunis dans un ornement asymétrique taillé pour casser les codes, ces métaux précieux réinterprètent au passage le hobo traditionnel de manière plus contemporaine et moderne.
Après 120 d’existence, Madeleine pourrait bien signer le début d’un nouveau chapitre. Nous avons hâte de lire la suite.